Domaine de la Famille de Rosslyn
DEVISE FAMILIALE: LEX DOMINE
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

La naissance d'un héritier - ou héritière !
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   Domaine de la Famille de Rosslyn Index du Forum  .::. A l'intérieur du Domaine  .::. Chambres
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
Wallace
Gents de maison

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2009
Messages: 11
Dûché/Village: Uniquement au Domaine de Rosslyn.
Masculin

Message Posté le : Mar 6 Avr - 00:26 (2010)    Sujet du message : La naissance d'un héritier - ou héritière ! Répondre en citant

Je courrais partout !  Quand est-ce que je vais pouvoir m'arrêter et respirer ?  J'étais pourtant si bien lorsque j'assurais mon tour de garde.  Mais de voir la Maitresse des lieux, je crois qu'il faudrait mieux que je cesse de me plaindre.

Pauvre elle, elle est dans un de ceeeeeeeeees états !

A peine la nouvelle arrivée escorté jusqu'à la salle du repas des 3D, que je rebrousse le chemin et guide le groupe de femme vers la chambre qui avait été préparé en prévision du grand évènement.

J'ouvre la porte et me tasse pour laisser place à ce gros bidon et ses accompagnantes.

Vous voilà.  Tout le nécessaire à été placé près de la couche, là-bas ...

Si besoin, Joséphine, la dame de compagnie de dame Syerry, n'est pas bien loin et à l'oreille aux affuts de toutes demandes.



Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : Mar 6 Avr - 00:26 (2010)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

Melian
Famille de Ventoux

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2010
Messages: 11

Message Posté le : Mar 6 Avr - 13:26 (2010)    Sujet du message : La naissance d'un héritier - ou héritière ! Répondre en citant

La Ventoux servait de béquille d'un côté tandis que Sœur Nayame soutenait l'autre. Elle n'eut guère le temps d'admirer la chambre. Il fallait faire vite.

Installez-vous sur le lit ma cousine, dans la position qui vous est la moins inconfortable possible.

Puis, à l'intention de Wallace, après avoir examiné ce qui avait été porté.


Nous allons avoir besoin de beaucoup d'eau chaude également je vous prie.

Melian sourit à sa cousine. Toujours garder le sourire, et donner ainsi le sentiment important qu'il y a au moins une personne dans cette pièce qui maîtrise un tant soit peu ce qui va se passer.


Revenir en haut
              

rosana45
Ami de la Famille

Hors ligne

Inscrit le: 04 Avr 2010
Messages: 6
Dûché/Village: Lorraine , Saint Dié
Féminin

Message Posté le : Mer 7 Avr - 00:51 (2010)    Sujet du message : La naissance d'un héritier - ou héritière ! Répondre en citant

Rosana arriva dans la chambre que Messire de Rosslyn lui avait indiqué . Frappant deux coups et entra doucement en demandant si elle  pouvait être utile a quoi que se soit.

Elle vit Dame Syerry , le teint blanc et crispée et se dirigea vers elle pour la soutenir et l appaiser en attendant qu on lui dise quoi faire ...
_________________


Revenir en haut
              

Joséphine
Gents de maison

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2010
Messages: 6
Féminin

Message Posté le : Mer 7 Avr - 18:14 (2010)    Sujet du message : La naissance d'un héritier - ou héritière ! Répondre en citant

J'ai vu Wallace marcher les fesses serrées et la Maitresse en compagnie d'autres dames.  En voyant la scène, je me suis débarassée des babioles qui encombraient mes bras pour aller les rejoindre.

Wallace venait d'aviser que je ne serais pas loin alors je lui donne quelques tapes sur l'épaule. 

Wallace, je suis plus proche que prévue ... Va rejoindre le Maitre et assures-toi qu'il ne cale pas trop de whisky.  Ça ne serait pas du beau de voir le père mi-amochée dans cette situation merveilleuse !

Elle claque la serpillière derrière son dos pour le faire bouger et lui fait un clin d'oeil amusée.  Ensuite, l'une des dames dirige quelques propos en sa direction.  C'est donc moi qui reçoit la demande et je me hâte d'aller chercher un grand bol d'eau chaude.  Je reviens et je dépose le bol près de la couche sur une petite table de chevet.  Je souris à dame Syerry et tente de lui offrit un confort de mon regard.

Z'êtes entre bonnes mains.  Je lui envois une bise soufflée.

En me retournant, je regarde la femme qui avait demandé services et je lui dis :

L'eau continue de chauffer aux cuisines.   Vous êtes bien entourée pour porter assistance directement à dame Syerry donc je serai la coursière.   Je ferai la course entre ici et là, j'apporterai ce que vous nécessiterez. 

Ensuite je me retire, me plaçant en retrait mais je demeure à l'écoute si ont a besoin de moi.


Revenir en haut
              

Syerry
famille Maitresse de Jentes

Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2009
Messages: 63
Dûché/Village: St-Dié

Message Posté le : Ven 9 Avr - 23:09 (2010)    Sujet du message : La naissance d'un héritier - ou héritière ! Répondre en citant

La jeune épouse avait eu un instant de calme à la montée jusque la chambre, sauf que voilà qu’il faudra retrouver énergie nouvelle car le torrent en son ventre reprend de plus belle … Elle ne pourra acquiescer à la demande de Mélian car elle cherche position debout pour recevoir la contraction qui se confectionne rapidement en elle. 

Syerry entoure Nayame de ses bras, l’enlaçant au cou puis dépose son front contre son épaule.  Le dos se fait rond tel qu’un chat qui cherche sa position puis les jambes se distancent que légèrement afin de bien positionner les pieds au sol.  Ainsi soutenue dans l’accolade, Syerry pourra trouver une certaine symbiose avec le ras de marée qui charge en elle.

La Rosslyn gémie, une larme perlera au coin de l’azur.  Elle enfouie son teint pâle dans l’épaule de son amie et laisse le gémissement prendre ampleur en un grognement qui a pour effet de sortir la douleur par le biais de sa voix … Le visage crispée, elle doit se rendre à l’évidence – le bébé n’attendra pas encore des jours durant avant de se présenter alors aussi bien accepter et vivre l’intensité qu’offre la période d’enfantement. 

Au lieu de contracter toute sa petitesse pour confronter les contractions, elle les accueillera d’un élan tout à fait naturel en relâchant l’anxiété en ses muscles.  Elle canalise la douleur, néanmoins présente, dans une douce vibration de ses cordes vocales qu’elle étouffe dans l’étoffe de la robe de Naya mais elle reçoit dans une certaine quiétude de corps et d’esprit, la puissance des vagues ressenties.

Vagues qui finissent par expirer dans un dernier ronronnement de la future maman.  Syerry tourne la tête tout en demeurant en cette position de confort puis elle regarde Mélian de ses pupilles brillantes quoi que ses traits tirent déjà une légère fatigue.  Un simple hochement de la tête suffira pour répondre à sa chère cousine alors que son bleu vient se fixer sur le lit.  S’allonger en cet instant qui lui porte grande souffrance alors que l’acceptation des contractions venait de si bien se faire en droite position.   Elle hésite mais il est temps de le faire car elle ne croit pas que les contractions attendront qu’elle ait trouvé la position de choix.

Elle se détache de Naya et agrippe le bras de Rosana au passage puis d’un faible sourire vers l’ensemble de femmes, elle grimpe sur le lit.  A quatre pattes, dos arrondi, elle soupire puis se laissera rouler sur le côté pour ensuite chercher une position sur le dos bien appuyé contre la paillasse.  Alors que Joséphine lui souffle une bise amicale, Syerry regarde la médicastre, son proche parent qu’elle apprécie tant, puis dit doucement …

Encore longtemps ma cousine ?  Puis elle sourit et tapote son ventre tendu dans une tendre caresse.


_________________


Revenir en haut
              

Nayame
Ami de la Famille

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2009
Messages: 15

Message Posté le : Dim 11 Avr - 16:38 (2010)    Sujet du message : La naissance d'un héritier - ou héritière ! Répondre en citant

Tout fut mis en place pour que l'accouchement se passe sans encombre. La chambre était prête et tout le personnel allait et venait pour porter aide à l'heureux événement. Heureux événement dit-on, soit il est vrai qu'un tel événement était sensé être heureux mais il faut dire que pour le moment rien n'était porté à la joie car en réalité même si la naissance était un moment de bonheur, l'accouchement était tout autre chose.

Naya soutenait du mieux que possible sa chère et tendre sœur durant tout le trajet menant à la pièce. Puis elle sentit, arrivées auprès du lit, les doigts de la future mère se crisper autour des siens. La jeune femme ne tarda pas à se blottir dans ses bras. Encore une contraction qui semblait des plus douloureuses. Elle la câlina chaleureusement pour tenter d'apaiser la douleur ne sachant réellement si cela changeait quelque chose. Elle ne savait pas non plus ce que c'était exactement n'ayant elle-même jamais enfanté mais elle comprenait bien que ceci n'était pas une partie de plaisir. Le moment tendu passé elle aida Sysy à s'installer le plus confortablement possible. Puis elle garda un des coussins qu'elle avait ôté du lit et le serra fortement contre sa poitrine sans même s'en rendre compte.


 
Citation :
Encore longtemps ma cousine ?


Oh ma pauvre chérie j'ai bien peur que cela ne dure trop longtemps à ton goût à moins que cela est différent pour chaque femme se dit-elle. Elle se souvint la fois où elle dû aider à l'accouchement de sa chère amie Eglantina, il y a de cela longtemps maintenant. Un bébé, se rappela t-elle, ne vient pas aussi vite qu'on pourrait le croire. Naya l'avait appris ce jour là.

Réalisant qu'elle était figée avec son coussin pressé contre elle, comme si il était vital pour elle de le tenir ainsi, elle arqua un sourcil se trouvant stupide avant de le poser sur le linge de lit qui avait été tiré jusqu'au pied de celui-ci. Elle remarqua alors que l'alitée était si vêtue que même ses chausses étaient encore à ses pieds. Elle entrepris aussitôt de les enlever...

   


Revenir en haut
              

Melian
Famille de Ventoux

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2010
Messages: 11

Message Posté le : Dim 11 Avr - 17:12 (2010)    Sujet du message : La naissance d'un héritier - ou héritière ! Répondre en citant

Allongez-vous ma cousine, nous allons vous installer déjà, et ensuite nous allons voir où vous en estes.

Elle aida donc Nayame à l'installer. Elle regarda sa Sœur Franche qui semblait bien désemparée et, alors qu'elle allait vers sa besace qu'elle avait posé dans un coin en entrant, elle lui chuchota au passage.

Tout soutien est le bienvenu, surtout celui d'une amie chère. N'ayez crainte, vostre seule présence est un réconfort pour elle, malgré la douleur qu'elle endure.

Elle lui sourit, et alla chercher de la saponaire pour se laver les mains.

Si vous le souhaitez, nous allons vous aider à retirer quelque vestement qui vous embarrasse. Il faut absolument que vous soyez la plus à l'aise possible. Pour accélérer le processus, vous pouvez marcher si vous vous en sentez la force. Je vais vous préparer un petit quelque chose pour vous aider cependant.

Puis, se tournant vers la dame qu'elle ne connaissait pas et Sœur Nayame.

L'une de vous deux a-t-elle déjà assisté à un accouchement ? Ou les deux peut-estre ?


Revenir en haut
              

rosana45
Ami de la Famille

Hors ligne

Inscrit le: 04 Avr 2010
Messages: 6
Dûché/Village: Lorraine , Saint Dié
Féminin

Message Posté le : Dim 11 Avr - 23:30 (2010)    Sujet du message : La naissance d'un héritier - ou héritière ! Répondre en citant

Rosana sursauta  et repondit a la demande de la dame

Je m appelle Rosana  et J ai assisté  au deux accouchements de ma soeur dont un ou j etias seule avec elle et j ai moi meme accouché  , je peux vous apporter de l aide  dit moi ce que je peux faire ..............

Elle se tu  un instant tout en regardant Dame Syerry .
_________________


Revenir en haut
              

Nayame
Ami de la Famille

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2009
Messages: 15

Message Posté le : Mar 13 Avr - 23:23 (2010)    Sujet du message : La naissance d'un héritier - ou héritière ! Répondre en citant

Naya regarda ses mains en se disant qu'elle devrait les nettoyer.

J'ai déjà assisté à un accouchement il y a de cela quelques années. Dites moi ce que je dois faire et je vous aiderai du mieux que possible.

Liant ses pensées aux actes elle alla se laver les mains précautionneusement et les essuya avant de revenir au pied du lit.

Tu es bien entourée ma Sysy, le petit peut pointer son nez quand il le désire nous avons de quoi l'accueillir comme il se doit.

Il faut dire que Naya était bien plus rassurée que la fois où elle assista à l'accouchement de son amie. Ce jour là elle n'était que deux et aucune d'entre elles n'étaient médecin. Pourtant elles s'en étaient bien tirées. Naya était donc confiante sur la suite des événements.
 
 


Dernière édition par Nayame le Mer 14 Avr - 23:55 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
              

Syerry
famille Maitresse de Jentes

Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2009
Messages: 63
Dûché/Village: St-Dié

Message Posté le : Mer 14 Avr - 22:48 (2010)    Sujet du message : La naissance d'un héritier - ou héritière ! Répondre en citant

On aura aidé la future maman à se dévêtir, ainsi facilitant la mise en scène et lui permettant une plus grande aisance.  Syerry a senti une certaine gêne s’ajouter à celle déjà présente d’avoir crevé les eaux en plein instance d’un grand repas réunissant les trois familles et quelques convives bien spéciales.  Les bajoues teintées de leurs rosées, elle entend Nayame et se tourne pour regarder l’ensemble de trois et sourit … Merci de vos présences …

Elle fera comme suggéré par sa cousine, débutant une marche de long en large.  Syerry fait les cents pas, fort souvent entrecoupés de contractions et d’une nécessité pour elle de se figer sur place afin de garder contrôle sur la situation.  Suspendue au bras de l’une, puis se balançant au bras de l’autre, Syerry vivra le moment avec des grondements de sa voix ainsi amadouant les douleurs qui s’intensifient au gré du temps.   La pièce aura été amplement marchée et découverte de ses pieds, il était temps de se rendre à l’évidence que les heures auront passé et que le travail bat son plein.

Le temps passe, les contractions sont maintenant qu’à de courts intervalles et l’enfant pèse de plus en plus contre son bassin.  Elle a beau faire le dos rond et reposer fortement la main sous le ventre, le bébé alourdi sa posture et la souffrance est inévitablement ressentie.  La jeune épouse cherche le réconfort maintenant tout autre part qu’en sa propre tête.  Certes que de se réfugier dans des pensées apaisantes telles que les vagues et la douceur de l’eau fut d’une grande aide pour rapatrier ses forces et de bien recevoir le choc des contractions mais le moment était venue de trouver autre aide et chercher toute autre position.

Dans un gémissement de douleur alors que le prochain né pousse contre la paroi de l’unique issue, Syerry regarde les femmes et quête le soutient pour continuer.  Son corps est parcouru de frissons de la nuque jusqu’au bas ventre, ses jambes ne la soutiennent que peu et elle a la fine ligne de sa tignasse d’or recouverte de perles de sueur tant elle a chaud et tant que l’effort, pour maintenir sa droiture et fierté, est grand.  

Debout, les mains appuyées contre le bord de la fenêtre, elle marmonne dans un grognement … J’ai mal …

Femme fière, belle guerrière, Syerry ne tentera même pas de saisir cet aveu de souffrance.  Enfanter n’est pas une simple et belle histoire d’amour entre mère et miracle de vie … c’est un travail hardi et laborieux tant pour la mère qui vit la douleur (que du père qui trinque son anxiété, il est pour blâme celui là!), que pour l’enfant qui fraie son chemin et dieu merci pour l’entourage présent car de faire seule, pour ce premier héritier, elle n’en pourrait pas.




_________________


Revenir en haut
              

Melian
Famille de Ventoux

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2010
Messages: 11

Message Posté le : Dim 18 Avr - 18:44 (2010)    Sujet du message : La naissance d'un héritier - ou héritière ! Répondre en citant

Melian opina du chef à la réponse des dames. Puis d'un seul coup, elle réalisa qu'elle ne s'était pas présentée à dame Rosana.

Misère voilà que j'en oublie les manières les plus élémentaires. Je suis Melian de Ventoux, heureuse de vous rencontrer, quoi que les circonstances ne nous permettent point de le faire comme il sied. Mais il est des choses qui n'attendent pas. lui dit-elle en souriant.

Bien, dames, il faudrait que vous souteniez Syerry pendant le travail. Il vous faudrait lui servir d'appui si cela vous est possible. Nous verrons ensuite, et si l'une de vous deux suffit, l'autre m'aidera pour nettoyer l'enfant lorsqu'il sera né.

Puis la Ventoux s'en fut préparer la décoction pour stimuler le travail de sa cousine. Une fois ceci fait, elle lui donna la coupe dans laquelle elle avait mis le vin et la poudre.

Melian se doutait bien que Syerry devait être gênée. Toute femme qui accouche ne peut que le ressentir, mais elle savait par expérience personnelle que la douleur devient vite telle que ceci passe à la trappe.

Après des heures passées à marcher, la médicastre s'approcha de Syerry.

Venez, vous allez vous rallonger. Je pense que le temps est venu à présent. Courage l'issue arrive !


Revenir en haut
              

Syerry
famille Maitresse de Jentes

Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2009
Messages: 63
Dûché/Village: St-Dié

Message Posté le : Sam 1 Mai - 19:19 (2010)    Sujet du message : La naissance d'un héritier - ou héritière ! Répondre en citant

Aux demandes de sa cousine, les femmes s’affaireront avec une grande discrétion et lourd silence.  Cela sera bénéfique pour la future maman qui doit mettre toute once d’énergie et de concentration vers l’enfant qui pousse fortement contre les parois de son antre.

Syerry rejoindra la couche lentement mais surement.  Ses courtes jambes ne pourront pas assurer l’appui nécessaire de son corps fébrile et parcouru de douleurs alors au bras de ses amies, elle réussira à faire le parcours vers le nid ou naissance aura lieu. 

Entre contractions, elle posera genoux à la paillasse puis ses mains les rejoindront.   A quatre pattes, elle se retrouve et reçoit la puissance d’une contraction qui forcera son dos rond.  Étrange sensation viendra s’emparer de son bas ventre et dans un râle, entre trois souffle, elle avisera sa cousine.

L’enfant pousse ...

La vague frappe et s’éteint mais l’impression laissée à sa féminité demeure.  Syerry se roulera sur le côté puis viendra s’allonger, le bas dos ferme contre la couche.  Elle attrape le bras de Nayame et quémande un appui à Rosa.  Ainsi, elle relève le haut de son corps tout en conservant son arrière train contre le confort du lit.  Levée du bleu de ses yeux vers sa cousine, qui pourra lire en sa mer voguant que l’enfant est prêt et la future maman pour autant.

Les parois de l’issue son teintées de la délivrance prochaine et Syerry est secouée par ces assauts.   Sans mots, mais avec la guidance mesurée de l’épouse du chef de sa propre famille, elle retiendra sa respiration afin d’offrir une toute première poussée.  Elle sent le va et vient de l’enfant qui fore son chemin et doit saisir son mal en patience.  La jeune épouse de Rosslyn persiste en cette façon afin que bientôt puisse voir jour l’héritier.  Ou l’héritière …  

Un sourire maladroit et nerveux entre deux poussées est adressé a qui voudra bien en recevoir puis avant d'enchaîner, Syerry grognera aussi tendrement que cette pensée délicieuse qui joue un instant en sa tête.  Bientôt la rencontre ...
_________________


Revenir en haut
              

Melian
Famille de Ventoux

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2010
Messages: 11

Message Posté le : Dim 2 Mai - 23:56 (2010)    Sujet du message : La naissance d'un héritier - ou héritière ! Répondre en citant

A chaque fois que la douleur devient très forte, poussez ! lui avait-elle dit.

Et c'est ainsi qu'il fut fais. Melian souffrait en même temps que Syerry, sachant parfaitement ce que sa cousine endurait. Mais elle n'en laissa rien paraître, et l'encourageait de sourires et de paroles réconfortantes autant que possible.

Chaque poussée rapprochait un peu plus l'issue, et la médicastre était chaque fois plus soulagée de ne pas voir subitement plus de sang arriver qu'il n'en aurait fallu.


Allez-y ma cousine, je vois sa teste ! C'est presque terminé, encore un effort !

Puis finalement vint ladite tête, suivie des épaules, passage délicat, et enfin le reste du corps. Des pleurs se firent entendre alors et Melian sourit. Elle attacha le cordon ombilical en deux endroits, et coupa entre avec des ciseaux. Puis elle nettoya un peu l'enfant qu'elle enveloppa dans un linge pour finalement le présenter à sa mère.

Vous avez un magnifique petit garçon Syerry.


Revenir en haut
              

Joséphine
Gents de maison

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2010
Messages: 6
Féminin

Message Posté le : Lun 3 Mai - 00:10 (2010)    Sujet du message : La naissance d'un héritier - ou héritière ! Répondre en citant

Ça prendra tout mon p'tit change pour ne pas montrer l'angoisse que je vis pour dame Syerry.  Elle doit bien vivre sa propre dose d'anxiété, la pauvre.  Ah si seulement je pouvais lui enlever un peu de cette souffrance.  Mais le temps passe et elle fait ça comme une championne.  Je reste donc dans mon coin, prête à assister en cas de besoin.

La médicastre est calme et posée ce qui aide à calmer cet énervement que je ressens.  L'héritière va bientôt voir jour.  Dame Syerry pousse déjà. 

Déjà, ma foy!  Je m'exclame de façon plutôt timide lorsque la cousine Ventoux annonce qu'elle voit la tête.

Je suis fébrile, surement pas autant que celles qui ont déjà vécu ce passage ou qui le vive en ce même instant.  Je chasse la chair de poule que j'ai aux bras en me frottant les mains.  Je m'incline pour bien voir puis me ravise.  C'est pas du joli tout ça !


Puis des cris, des petits pleurs sont entendus et me voilà toute ému, larmes à l'oeil. 

Oh dame Syerry ! OoOOh ! 

Je vois l'enfant emaillotté et j'affiche un sourire énorme. 

Il est beau ce p'tit là ! Et moi qui aurait cru une p'tite fille.  B'sang qu'il est beau !

Je reste à l'écart de la nouvelle maman mais je lui offre mes félicitations.

Bravo m'dame Syerry !  Vous avez réussi à mettre au monde un p'tit miracle !

Ensuite je regarde les femmes d'un regard gêné.

Si vous le désirez, je, heu,  peux chercher le père.  Je pourrais lui faire l'annonce qu'il a réussi son coup et qu'dame Syerry lui a donné un héritier..


Revenir en haut
              

Melian
Famille de Ventoux

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2010
Messages: 11

Message Posté le : Lun 3 Mai - 22:51 (2010)    Sujet du message : La naissance d'un héritier - ou héritière ! Répondre en citant

Elle sourit à la domestique.

Oui, vous pouvez aller le quérir.

Et, déposant l'enfant près de sa mère, elle s'occupa alors d'elle et d'en terminer pour qu'elle soit présentable à l'arrivée de Jack.


Revenir en haut
              

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à 13:46 (2018)    Sujet du message : La naissance d'un héritier - ou héritière !

Revenir en haut
              

   Domaine de la Famille de Rosslyn Index du Forum .::. Chambres
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 3
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.